Bloquée en voiture à la frontière de l’Arabie Saoudite

Alors qu’elle s’apprêtait à passer la frontière entre les Émirats Arabe Unis et l’Arabie Saoudite, une femme a été arrêtée pendant 24 heures par la police saoudienne parce qu’elle conduisait une voiture. Cela semble complètement fou mais en Arabie Saoudite, les femmes n’ont pas le droit de conduire. Ce royaume très conservateur (c’est notre « mot du jour ») est le seul pays au monde à le leur interdire et il existe là-bas de nombreuses inégalités entre hommes et femmes. Par exemple, lorsqu’une femme veut étudier, travailler ou même réaliser un certain nombre de démarches de la vie de tous les jours, il faut d’abord que son « tuteur légal » dise oui. Ce tuteur est la personne qui est responsable d’elle, et il s’agit généralement de son père ou de son mari.
Bien que la femme qui a voulu franchir la frontière possède un permis valable dans tous les pays du Conseil de Coopération du Golfe (une organisation qui regroupe six pays du Golfe Persique dont l’Arabie Saoudite est membre), les douaniers (les gens qui contrôlent les frontières) n’ont pas voulu la laisser passer. Le Ministère de l’Intérieur d’Arabie Saoudite compte bien faire respecter les règlements pourtant très inégalitaires de son pays.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, 4,50 / 5)
    Loading...
    275
    Download PDF