Élections : du changement dans nos régions

Écouter

Dimanche 6 décembre et dimanche 13 décembre, les citoyens français ont été appelés à voter pour les élections régionales. Ce vote permet de désigner les conseillers régionaux qui sont les représentants de nos régions. Cette année, il y a une nouveauté car les régions ont été redécoupées : elles sont passées de 22 à 13… Par exemple, l’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne ont été rassemblées en une seule région. Le nombre d’élus n’est pas le même dans chaque collectivité territoriale (c’est le mot du jour) : il dépend du nombre d’habitants, par exemple, il y en a 209 en Île-de-France et 93 en Pays de la Loire. Tous les Français de plus de 18 ans et inscrits sur les listes électorales ont pu voter pour une liste de candidats. Chacune de ces listes correspond généralement à un parti politique (le Parti Socialiste, les Républicains, le Front National…) mais parfois certains partis s’associent. Il y a autant d’hommes que de femmes : c’est ce qu’on appelle la parité. Dimanche dernier, le Front National qui était arrivé en tête dans 6 régions au premier tour n’a finalement remporté aucune région. La Droite et le Centre en ont remporté sept et le Parti Socialiste cinq. Ce sont donc ces partis qui auront le plus de pouvoir pour décider aux conseils de nos régions.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (3 votes, 3,33 / 5)
    Loading...
    438
    Download PDF