Lancement des premiers quotidiens privés en Birmanie

Écouter

Voilà une grande nouvelle pour la Birmanie (un grand pays de l’Asie du Sud-Est) : pour la première fois depuis cinquante ans, quatre journaux quotidiens privés (c’est notre « mot du jour » !) sont publiés depuis hier. Jusqu’à mars 2011, l’information était très surveillée et contrôlée par le gouvernement birman qui ne voulait pas que l’on parle de certains sujets. Il était, par exemple, interdit de parler les activités de Aung San Suu Kyi, opposante au Régime et lauréate du Prix Nobel de la Paix en 1991. Le lancement de ces quatre quotidiens privés est donc une nouvelle étape pour la liberté de la presse dans ce pays. Depuis que le nouveau gouvernement birman est en place, des efforts ont déjà été faits : la censure (l’interdiction de certaines publications, émissions et spectacles destinés au public) a été supprimée et des journalistes emprisonnés ont été libérés. Mais malgré ces progrès, la Birmanie occupe le 151e rang sur 179 au classement 2013 de la liberté de la presse de l’organisation Reporters Sans Frontières.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    106
    Download PDF