Loi sur le renseignement, un projet qui divise

En ce moment, l’assemblée est en train de voter une loi qui fait débat : la loi sur le renseignement. Elle a pour objectif d’aider le gouvernement à obtenir plus facilement des informations sur les citoyens et d’autoriser en partie la télésurveillance (c’est notre « mot du jour »). Pourquoi le gouvernement veut voter cette loi ? Suite aux attentats contre « Charlie hebdo » (nous t’en parlions dans l’hebdo du 9 janvier) et à la cyberattaque contre TV5 Monde (nous t’en parlions dans l’hebdo du 20 avril), le gouvernement pense que pour empêcher les terroristes d’agir, il faut plus de moyens pour enquêter sur les suspects (les personnes qui ont l’air d’être mêlées au terrorisme). La loi prévoit, par exemple, d’autoriser les services de renseignement (pour en savoir plus, lis la rubrique « le sais-tu ? ») à lire les e-mails des suspects et à poser des micros dans leurs maisons ; les conversations de leurs proches pourraient aussi être surveillées. La loi sur le renseignement pose donc un problème : elle risque de ne pas respecter le droit à la vie privée, c’est-à-dire la liberté de chaque citoyen à garder secret des éléments de sa vie qui ne concernent que lui ou ses proches. Si certaines personnes pensent que cette loi pourrait aider à lutter contre le terrorisme, d’autres pensent qu’elle menace nos libertés.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, 4,00 / 5)
    Loading...
    334
    Download PDF