Un (nouveau) président pour l’Algérie

Écouter

Pendant tes vacances de printemps, la quotidienne des petits citoyens devient
hebdomadaire.
Jeudi dernier, tous les électeurs algériens ont été appelés à voter pour élire leur nouveau
président de la République pour les cinq années à venir. Parmi les 6 candidats qui se sont
présentés, les sondages donnaient par avance la victoire du président sortant : Abdelaziz
Bouteflika. Malgré ses soucis de santé qui l’obligent à se déplacer en fauteuil roulant, il s’était
rendu pour la première fois en 2 ans à Alger pour aller voter. Le dépouillement (c’est le mot
du jour) des votes a finalement confirmé son élection.
La police Algérienne a surveillé de près cette élection présidentielle pour éviter les tentatives
de fraude et anticiper les réactions de la population. Car en effet de nombreux algériens sont
descendus dans les rues pour manifester leur mécontentement face au résultat. Ce qu’ils
veulent : du changement ! Mais avec cette réélection, ils craignent de ne pas en avoir.
Abdelaziz Bouteflika est donc élu sans surprise mais un des candidats, Ali Benflis, dénonce
l’existence d’une fraude à grande échelle et précise qu’il n’accepte pas les résultats de cette
élection.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    196
    Download PDF