Une punition très injuste pour sept jeunes Iraniens

En mai dernier, sept jeunes Iraniens ont réalisé un clip dans lequel ils chantaient et dansaient sur la chanson « Happy » de l’artiste américain Pharrell Williams. À travers cette petite vidéo, ces adolescents voulaient montrer qu’il faut apprécier les moments de bonheur que nous offre la vie (en anglais, le mot « happy » veut dire « heureux »). Suite à sa publication sur le site Youtube, la vidéo a été regardée plus de 150 000 fois, un joli succès pour ces jeunes gens. Mais ce clip n’a pas plu du tout aux autorités iraniennes qui l’ont trouvé indécent (c’est notre « mot du jour »). Pourtant, ces adolescents sont habillés très correctement et ne font que danser et chanter. Pourquoi le gouvernement iranien a-t- il donc été si choqué ? Parce que selon la loi iranienne, il est interdit aux femmes d’apparaître non-voilées en public. La justice a donc condamné ces sept jeunes Iraniens à une punition très sévère : 91 coups de fouet et au moins six mois de prison. Pour l’instant, il n’est pas encore sûr que cette peine soit appliquée, mais c’est le cas, l’Iran ne respecterait pas un droit essentiel pour tous les citoyens : celui à la liberté d’expression.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (10 votes, 2,20 / 5)
    Loading...
    2 188
    Download PDF