À la recherche d’un pays d’accueil

Écouter

Agathe : Cet été, j’ai vu aux informations que dans le nord de la France, des policiers avaient empêché des centaines de réfugiés d’aller en Grande-Bretagne.
P’tite Marianne : Pourquoi la police ne voulait pas qu’ils aillent là-bas ?
Agathe : C’est parce qu’ils voulaient s’y installer mais qu’ils n’avaient pas les papiers qui leur donnent droit de le faire.
P’tite Marianne : C’est triste de ne pas pouvoir aller où tu veux. Mais tu sais pourquoi les migrants voulaient quitter la France ?
Agathe : Ma mère m’a expliqué qu’en France, les réfugiés ne sentent pas bien accueillis. Ils doivent attendre très longtemps pour avoir le droit de s’installer et avant de l’avoir, beaucoup sont obligés de vivre à la rue. Alors, ils préfèrent aller ailleurs, comme en Angleterre.
P’tite Marianne : En France, personne ne les aide à trouver une maison ?
Agathe : Si, il y a des centres d’accueil qui les aident à avoir le droit de s’installer et il y a aussi plein d’associations qui les soutiennent.
P’tite Marianne : Alors pourquoi ces gens vivent quand même dans la rue ?
Agathe : Le problème, c’est qu’il n’y a pas de la place pour tout le monde dans les centres d’accueil. Certains réfugiés ont aussi peur que la France leur refuse le droit de rester alors ils préfèrent se cacher pour éviter qu’on les renvoie dans leur pays d’origine.
P’tite Marianne : Alors, il faudrait autoriser plus de gens à s’installer en France, comme ça, ils pourraient trouver plus facilement une maison.
Agathe : Oui, et d’ailleurs, j’ai entendu que l’Allemagne vient de le faire, alors je suis sûre que notre pays pourrait le faire aussi !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (3 votes, 4,33 / 5)
    Loading...
    269
    Download PDF