Ce n’est pas toujours facile d’avoir un avis…

Écouter

Agathe : Est-ce que vous avez entendu parler de l’affaire Leonarda ?

Arthur : Tu parles de cette jeune collégienne qui a été obligé de quitter la France avec sa famille ?

Agathe : Oui. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Gary : C’est difficile d’avoir un avis sur la question. D’un côté, sa famille n’avait pas le droit d’être en France et d’un autre, je trouve toujours ça triste de renvoyer des personnes chez eux quand elles ne le veulent pas.

Sarah : Tu as raison Gary, mais je crois que dans le cas de Leonarda, ce qui a été le plus choquant, c’est qu’elle était à l’école lorsque les policiers sont venus la chercher.

Agathe : C’est sûr que ce n’était pas forcément le bon endroit pour faire ça. Moi, ce que je ne comprends pas dans cette histoire, c’est pourquoi la France a refusé d’intégrer sa famille à notre pays ?

Arthur : C’est parce que les personnes qui s’occupent de distribuer les autorisations ont jugé qu’elle ne remplissait pas les conditions nécessaires pour y parvenir.

P’tite Marianne : Ah bon ! Je ne comprends pas pourquoi…

Gary : En fait, les étrangers qui veulent venir vivre en France doivent avoir une véritable raison de le faire. Certaines personnes fuient la guerre par exemple, ou d’autres viennent faire des études chez nous. Dans ce cas, notre pays les accueille le temps qu’ils fassent ce qu’ils ont à faire.

Sarah : Tu sais P’tite Marianne, je peux comprendre que tu trouves ça injuste, mais c’est normal que la France n’accepte pas tous les étrangers. Autrement, cela aurait aussi des répercussions sur notre pays. Du coup, on choisit de venir en aide à ceux qui en ont vraiment besoin.

P’tite Marianne : Peut-être que tu as raison, mais je considère qu’il faut venir en aide à tout le monde.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    117
    Download PDF