Une confiance ébranlée

Écouter

Arthur : J’en reviens pas que Jérôme Cahuzac ait pu cacher à tout le monde qu’il avait mis de l’argent en Suisse pour payer moins d’impôts. Surtout qu’il s’occupait du budget de l’État !

P’tite Marianne : Pourquoi c’est si grave ? Ce n’est pas de l’argent qu’il avait volé à l’État ?

Arthur : Non, mais imagine que je sois chargé de collecter de l’argent pour payer une sortie à l’école. Si j’en demandais à tout le monde et si moi je ne donnais rien sans le dire, tu ne trouverais pas ça injuste ?

P’tite Marianne : Si, bien sûr ! Si tu dois demander aux autres de faire un effort, tu dois aussi en faire pour montrer l’exemple !

Arthur : Eh ! Bien, là, c’est un peu pareil. Jérôme Cahuzac aurait dû payer tous ses impôts pour montrer qu’il doit faire un effort comme tous les Français. En plus, ce qu’il a fait est interdit par la loi. Cela donne donc une très mauvaise image de la vie politique aux citoyens…

P’tite Marianne : Pourquoi ? D’autres hommes politiques ont-ils aussi commis des fautes ?

Arthur : On n’en sait rien, mais les Français se posent la question : si lui a réussi à le faire, pourquoi pas d’autres ? Et puis, ils se demandent aussi comment Jérôme Cahuzac a pu mentir aussi longtemps à notre Président de la République et à notre Premier Ministre. Certains pensent même qu’ils ont essayé de le protéger…

P’tite Marianne : Aïe ! Cela tombe mal, car les Français qui sont déjà touchés par la crise vont finir par ne plus du tout faire confiance aux hommes politiques…

Arthur : C’est clair ! Ces derniers vont devoir rendre des comptes aux citoyens s’ils veulent regagner leur confiance !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    110
    Download PDF