Des armes désarmantes

Arthur : J’ai vu à la télé que la France allait vendre plein d’avions militaires à d’autres pays.
P’tite Marianne : Pourquoi la France veut leur vendre ces avions ?
Arthur : Cela pourrait rapporter beaucoup d’argent aux entreprises qui les fabriquent. Elles font travailler beaucoup de personnes en France alors ce serait bien pour notre pays.
P’tite Marianne : Ça veut dire que des entreprises ont le droit de vendre des armes à d’autres pays ?
Arthur : Oui, mais elles doivent travailler avec l’État pour décider à qui elles les vendent. Les décisions sont prises avec le Président de la République et le ministre de la Défense.
P’tite Marianne : D’accord, mais est-ce que les avions qui vont être vendus serviront à faire la guerre ?
Arthur : Pas forcément ; un pays peut aussi acheter des équipements militaires comme des avions ou des bombes pour éviter qu’on lui fasse la guerre.
P’tite Marianne : Je ne comprends pas : ces équipements servent pourtant à se battre…
Arthur : Oui, mais si un pays veut faire la guerre à un autre qui a une armée très puissante, il va réfléchir à deux fois avant de l’attaquer.
P’tite Marianne : Alors ça veut dire que les pays qui veulent acheter les avions ont peur d’être attaqués ?
Arthur : Oui, certains de ces pays sont menacés par des terroristes. Par exemple, en 2008, un attentat a fait de nombreux morts dans la ville de Bombay en Inde. L’armée indienne veut donc s’équiper pour montrer qu’elle est forte et qu’elle est prête à combattre les terroristes.
P’tite Marianne : OK ! Ça doit être super dur de décider à quel pays vendre des équipements militaires : il ne faut surtout pas se tromper, car c’est la paix de notre monde qui est en jeu…

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    57
    Download PDF