Difficile de grandir en Syrie

Écouter

Agathe : Hier, j’ai vu à la télé une émission sur les enfants réfugiés. Beaucoup viennent de Syrie et ont vécu des choses horribles. Je me demande comment vivent ceux qui sont encore là-bas…
Gary : Et moi ce que j’ai compris, c’est que la plupart des Syriens partent des régions où il y a des combats pour aller là où il n’y en a pas. Du coup, ils sont super nombreux dans certaines villes de Syrie et vivent dans des conditions très dures.
Agathe : Ah oui ? Et est-ce qu’ils arrivent à trouver une maison où vivre ?
Gary : Pas tous… Certains sont obligés de s’installer dans des grottes et comme ils ont tout laissé en partant de chez eux, ils n’ont pas de vêtements chauds et beaucoup tombent malades.
Agathe : Et comment ils font pour se soigner ? Ils ne doivent pas avoir beaucoup de médicaments…
Gary : Non, c’est le problème et c’est super dangereux car les enfants sont très fragiles. En plus, ils n’ont presque pas d’endroits pour se laver ou aller aux toilettes. Heureusement, des associations comme l’UNICEF envoient leurs équipes pour les aider, mais elles ont beaucoup de mal à s’occuper de tout le monde.
Agathe : Et les enfants syriens, est-ce qu’ils peuvent continuer d’aller à l’école ?
Gary : La plupart ne peuvent plus : beaucoup d’écoles ont fermé et en plus, certains enfants sont obligés de travailler pour aider leur famille.
Agathe : Je comprends mieux pourquoi il y autant de familles qui fuient la Syrie : ça doit être horrible de vivre dans un pays où les enfants n’ont pas la chance de grandir dans de bonnes conditions…

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    139
    Download PDF