Donneur jusqu’à la moelle

Écouter

Sarah : Moi, quand je serai grande, je m’inscrirai pour être donneur de moelle osseuse ; comme ça, je pourrais peut-être venir en aide à une personne atteinte d’une maladie du sang.

Agathe : Ah ! Oui, mais comment fait-on pour donner sa moelle osseuse à un patient ?

Sarah : On peut récupérer de la moelle osseuse soit par prélèvement dans le sang, soit par une petite intervention à l’hôpital. Mais pour que la greffe soit possible, il faut que le donneur et le receveur soient compatibles.

Agathe : Je crois que ça me ferait peur : j’ai déjà horreur des prises de sang, alors je ne sais pas si je serais capable de donner de ma moelle osseuse…

Sarah : En même temps, ça n’est agréable pour personne ! Mais il n’empêche que si toi ou un de tes proches était atteint d’une maladie du sang, tu serais bien contente de trouver un donneur. C’est pour cela qu’il faut se mettre à la place des familles qui attendent un don et faire un effort.

Agathe : Tu as raison. Mais si on donne de la moelle osseuse, notre corps ne risque pas d’en manquer ?

Sarah : Mais non ! D’abord, on ne t’en prélève qu’une petite quantité et en plus, cette substance se renouvelle tout au long de notre vie !

Agathe : Toute notre vie ? Cela fait une raison de plus pour venir en aide à une personne qui en a besoin.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    92
    Download PDF