Faire face à l’imprévisible

Écouter

Agathe : Ça fait drôlement peur les tornades comme celle qui a eu lieu aux États-Unis.

Gary : Oui, elles emportent tout sur leur passage. Les catastrophes de ce genre nous rappellent comme nous sommes vulnérables face à la nature.

P’tite Marianne : Mais on ne peut rien faire pour s’en protéger ?

Gary : Si, des spécialistes de la météo surveillent de très près les zones à risques, mais  lorsqu’ils observent un de ces phénomènes, ils ont très peu de temps pour lancer une alerte et prévenir les habitants…

Arthur : En plus, il est très difficile d’évaluer à l’avance la puissance d’une tornade. Les spécialistes qui surveillaient celle qui a eu lieu aux États-Unis, ont été les premiers surpris par son intensité.

P’tite Marianne : C’est affreux ! Vous croyez que cela pourrait aussi nous arriver ?

Agathe : Je me posais la même question et du coup, j’ai vérifié sur internet : les tornades sont très rares en France. On en compte entre 20 à 50 par an contre environ un millier aux États-Unis, et elles sont beaucoup moins violentes.

P’tite Marianne : Ouf ! Ça me rassure un peu. Mais, j’ai quand même de la peine pour les gens qui ont tout perdu dans cette catastrophe. Je me demande qui va leur venir en aide à présent…

Arthur : D’abord, de nombreuses équipes de secouristes sont sur place pour sauver les derniers rescapés. Et puis, de nombreux bénévoles se sont aussi réunis là-bas pour fournir le nécessaire aux personnes en difficulté.

Agathe : Heureusement, car dans des moments comme ceux-là, c’est super important d’être solidaires et de se serrer les coudes !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    111
    Download PDF