Grosse déception pour les Tunisiens

Écouter

Arthur : Tu as vu les images de la Tunisie aux infos, Agathe ? De violentes manifs ont éclaté…

Agathe : Ah ! Bon ? Je croyais que la situation du pays s’était apaisée depuis que le  président Ben Ali avait quitté le pouvoir.

Arthur : C’était le cas au début, quand le peuple tunisien pensait que le nouveau gouvernement résoudrait les problèmes du pays et apporterait plus de libertés. Hélas, la situation n’a pas beaucoup changé…

Agathe : C’est vrai ? Le nouveau gouvernement n’a pas amélioré les conditions de vie des Tunisiens ?

Arthur : Oh ! Non, la situation économique est inquiétante : il y a beaucoup de chômage et de pauvreté. Et puis, un des partis qui est au pouvoir, Enhada, est réputé pour être violent et intolérant.

Agathe : Mais, je croyais que les Tunisiens avaient pu élire leur nouveau Président librement pour la première fois dans l’histoire du pays ?

Arthur : Tu as raison, Agathe, mais pourtant, les libertés du peuple sont toujours menacées. Un couple a même été condamné à deux ans de prison pour s’être embrassé dans la rue.

Agathe : Juste pour un bisou ? C’est fou !

Arthur : Carrément ! Et ce qui a mis le feu aux poudres, c’est l’assassinat d’un opposant au pouvoir mercredi dernier. Quand les Tunisiens ont appris cette nouvelle, ils étaient sous le choc. Depuis ils font la grève et ils ont organisé des manifestations.

Agathe : J’espère que, cette fois, leur révolte va vraiment porter ses fruits !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    97
    Download PDF