Jouer une finale…quelle pression !

Écouter

Agathe : Salut Arthur tu as regardé la finale des françaises en basket à la TV ?
Arthur :
Oui je l’ai regardée, dommage que les françaises aient perdu à la fin !
P’tite Marianne : Limportant c’est d’avoir participé !

Agathe : Oui mais perdre d’un point, dans un championnat d’Europe c’est vraiment rageant…

Arthur : D’ailleurs dans les interviews, les joueuses étaient tristes…on n’avait pas l’impression que pour elles le plus important c’était d’avoir participé…

Agathe : Bon, elles n’en voulaient pas à leurs adversaires. Elles ont eu bon esprit, c’est ça être fair-play !

Gary : J’ai même vu deux joueuses qui pleuraient.

Arthur : Aux Jeux Olympiques de Londres elles avaient fait fort : médaille d’argent en finale contre les américaines.

Gary : Cette fois-ci elles jouaient en France, devant leur public alors elles auraient voulu faire encore mieux !

Arthur : Elles devaient avoir la pression !

P’tite Marianne : La quoi ?

Agathe : La pression, c’est un peu comme avoir le trac.

Arthur : Ce veut dire qu’elles avaient peur de ne pas y arriver… 

Gary : Des fois la pression ça peut rendre meilleur et ne pas faire peur.

Arthur : Ca dépend, il faut apprendre à gérer ses émotions.

P’tite Marianne : J’espère que la prochaine fois elles auront moins la pression…

Agathe : Tu as raison mais il faut retenir leur beau parcours !

Arthur : Bravo les braqueuses !

P’tite Marianne : Qui ?

Arthur : Les Braqueuse, c’est le surnom des joueuses de l’équipe de France !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    123
    Download PDF