Parlons de l’esclavage !

Arthur : J’ai du mal à comprendre comment l’esclavage peut encore exister aujourd’hui… C’est horrible d’empêcher quelqu’un d’être libre et de l’obliger à faire des choses qu’elle ne veut pas faire…
P’tite Marianne : Ça existe encore ? Mais je pensais que c’était interdit depuis longtemps…
Gary : Tu as raison, P’tite Marianne : l’esclavage est aboli dans de nombreux pays mais certaines personnes ne respectent pas les lois.
Agathe : Oui, et puis l’esclavage, ce n’est plus comme dans nos livres d’histoire : on ne fait plus venir des personnes d’Afrique pour les forcer à travailler, mais dans certains pays, des enfants sont obligés de travailler… Et c’est aussi de l’esclavage !
P’tite Marianne : Ça craint ! Je n’aimerais pas habiter dans un de ces pays…
Sarah : En même temps, l’esclavage existe aussi en France : j’ai lu qu’il y a presque 8600 esclaves…
Arthur : Je ne savais pas qu’il y avait des esclaves chez nous aussi : c’est horrible !
Sarah : Carrément ! Ce sont souvent des personnes venues de pays pauvres qui arrivent en France pour avoir une vie meilleure et qui tombent sur des gens malhonnêtes.
Agathe : Je trouve ça trop triste pour ces personnes. D’après vous que peut-on faire pour les aider ?
Sarah : Le mieux est d’en parler autour de soi pour que tout le monde sache que ça existe.
Arthur : Et si tu découvrais que quelqu’un que tu connais utilise une personne comme esclave, qu’est-ce que tu ferais ?
Sarah : J’en parlerais à un adulte comme mes parents ou ma maîtresse, pour qu’il puisse venir en aide à cette personne. Le meilleur moyen de lutter, c’est d’en parler !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    90
    Download PDF