Un max de signatures pour faire bouger les choses

Écouter

Sarah : Ça m’énerve vraiment de savoir que des gens continuent de chasser des éléphants pour leurs défenses ! Les braconniers ne se rendent pas compte que s’ils continuent, bientôt, il n’y aura plus d’éléphant sur terre.

Gary : C’est clair. Pourtant, chasser les éléphants est interdit : c’est une espèce protégée.

Arthur : Oui, mais tant qu’il y aura des gens pour fabriquer et vendre des statues ou des bijoux en ivoire, il y aura toujours des personnes pour les chasser…

Sarah : Et pourtant, c’est aussi interdit de commercialiser ce type d’objets. Mais certains pays comme la Thaïlande n’en tiennent pas compte.

P’tite Marianne : Mais nous, nous ne pouvons rien faire pour empêcher les braconniers de tuer les éléphants ?

Gary : Si, déjà, nous ne devons acheter aucun objet en ivoire ! Car si personne n’en achète, il n’y aura plus de raison d’en fabriquer.

Sarah : Oui, et puis nous pouvons aussi signer des pétitions contre le commerce de l’ivoire.

P’tite Marianne : Ah ! Oui, mais comment ça marche une pétition ?

Arthur : C’est simple : une grande organisation comme la WWF lance un texte pour demander aux autorités d’agir en faveur d’une cause. Ensuite, ce texte circule auprès des citoyens et plus il y a de personnes à le signer,  plus il y a de chance que la parole de ces personnes soit entendue.

P’tite Marianne : C’est génial ! Finalement, c’est un peu comme un vote, cela donne aux citoyens un moyen de soutenir ses idées.

Sarah : Exactement ! Cela permet à chacun de s’engager pour faire bouger les choses.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    91
    Download PDF