Pas d’âge pour les contes!

Écouter

Arthur : Alors, Gary, qu’as-tu pris comme livre à la bibliothèque ?

Gary : J’ai emprunté un recueil de contes : en ce moment, je ne lis que ça !

Arthur : Des contes ? Mais c’est pour les bébés !

Gary : Mais non, pas du tout ! Il n’y a pas d’âge pour lire des contes. Ils nous apprennent beaucoup sur notre vie et sur notre monde. Ils nous parlent des relations humaines, de nos forces et de nos faiblesses, de nos peurs, de nos joies, de nos espoirs…

Arthur : Tu parles ! Ce sont des histoires pour aider les petits à s’endormir !

Gary : C’est vrai qu’aujourd’hui, beaucoup de contes s’adressent aux enfants mais, autrefois, ils étaient surtout destinés aux adultes.

Arthur : Aux adultes ?! Tu ne vas pas quand même pas me faire croire que les grandes personnes aiment les histoires comme le « Petit Chaperon rouge » !

Gary : Si on te racontait l’histoire du « Petit Chaperon rouge » telle qu’on la racontait au XIème siècle, tu serais sûrement très surpris, puisque le Loup faisait manger sa grand-mère au Petit Chaperon rouge !

Arthur : Beurk ! C’est dégoûtant ! Comment pouvait-on raconter des histoires aussi horribles aux enfants ?

Gary : Mais justement, c’est ce que je t’explique : à cette époque, les contes n’étaient pas racontés aux enfants mais aux adultes.

Arthur : D’accord. Alors il va falloir que je vérifie quelle version possède P’tite Marianne, car si elle lit celle dont tu me parles, elle va en faire des cauchemars toute la nuit !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    103
    Download PDF