Pas facile de vivre en Iran

Arthur: Dis, Gary, tu te rappelles du clip iranien que je t’ai montré dans lequel des jeunes dansaient et chantaient sur la chanson « Happy » de Pharrell Williams ?
Gary: Oui, carrément ! Elle était trop bien cette vidéo !
Arthur: Eh ! Bien, tu sais quoi ? Les jeunes qui ont fait ce clip risquent des coups de fouet et de la prison parce que les filles que l’on voit dedans ne portent pas le voile…
Gary: Ça craint, mais ça ne m’étonne pas vraiment. J’ai lu plusieurs articles sur l’Iran et toutes les femmes doivent y porter un voile, même les touristes…
Arthur: Je ne savais que l’Iran avait des lois aussi dures…
Gary : En fait, ce pays est une République islamique ; cela veut dire que ses lois reposent sur la religion musulmane. Certaines d’entre elles ne respectent pas les droits de l’homme et du citoyen.
Arthur: Ah ! Bon ? Comme quoi ?
Gary: Déjà, le gouvernement iranien contrôle la presse et la liberté d’expression, c’est-à-dire le droit de tous les citoyens à dire ou à écrire ce qu’ils pensent. C’est pareil pour internet : l’État surveille les sites consultés par les Iraniens et certains internautes ont même été arrêtés.
Arthur: C’est fou ce que tu me racontes !
Gary: Ce n’est pas tout : les personnes qui s’opposent à la politique du gouvernement risquent de grosses peines. Certaines lois limitent aussi la création d’associations.
Arthur: Cela doit être super dur pour les Iraniens … Quand je regardais le clip « Happy » avec ces jeunes qui dansent et qui chantent, je n’aurais jamais pensé qu’ils vivaient dans un pays aux lois aussi strictes et injustes.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, 5,00 / 5)
    Loading...
    2 233
    Download PDF