Pas de hic, c’est laïc !

Arthur : Vous avez suivi aux infos ce qui se passe en Tunisie ?
Sarah : Les citoyens tunisiens viennent d’élire leurs députés et le parti qui a obtenu le plus de sièges est Nidaa Tounès, le parti laïc.
P’tite Marianne : C’est quoi le parti de Loïc ?
Sarah : Pas « de Loïc », P’tite Marianne : « laïc » ! Ça veut dire que le parti qui a obtenu le plus de députés au Parlement tunisien ne dépend pas de la religion.
P’tite Marianne : Tu veux dire que certains partis sont religieux ?
Gary : En France, le principe de laïcité est l’un des plus importants de notre République : il permet à chacun de croire ou non en la religion de son choix. Du coup, les partis politiques français sont également obligés de respecter ce principe. Mais dans d’autres pays, c’est différent.
Arthur : Oui, il y a des pays où la religion influence même beaucoup les décisions politiques. C’est le cas de l’Iran qui est une république islamique, par exemple.
Gary : Donc si je comprends bien, en Tunisie aussi, il y a un parti politique religieux.
Sarah : Oui, et jusqu’aux dernières élections législatives, le parti qui avait le plus de pouvoir en Tunisie était un parti islamiste nommé Ennahdha.
P’tite Marianne : Et maintenant ? C’est le parti laïc qui a le plus de pouvoir ?
Arthur : Oui, Ennahdha a toujours beaucoup de sièges au Parlement mais le parti laïc Nidaa Tounès en a plus que lui maintenant. Il pourra donc mieux faire entendre ses idées.
P’tite Marianne : C’est important que tous les Tunisiens puissent s’exprimer, y compris ceux qui ont des croyances différentes des autres.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, 2,50 / 5)
    Loading...
    364
    Download PDF