Passons un savon à la malaria !

Écouter

Arthur : Ouah ! Ils sont drôlement balèzes ces deux étudiants africains : inventer un savon pour repousser les moustiques qui transmettent la malaria, il fallait y penser !

Gary : C’est clair ! Tu te rends compte : il suffit de prendre une douche avec ce savon pour éliminer les risques d’attraper le paludisme.

P’tite Marianne : Alors, ce savon peut protéger les gens de deux maladies, c’est ça ?

Gary : Non, en fait, « malaria » et « paludisme » sont les deux noms d’une même maladie qui tue près de 3000 personnes par jour dans le monde, et surtout des enfants qui sont plus fragiles…

P’tite Marianne : OK ! Je comprends mieux… Mais alors ce savon va remplacer les médicaments qui existent déjà ?

Arthur : Non, car malheureusement, ce savon ne guérit pas de la malaria. Par contre, il permet d’éviter que de nouvelles personnes soient contaminées par cette maladie.

Gary : Oui, et contrairement aux traitements qui existent actuellement, ce savon n’a pas d’effets secondaires, c’est-à-dire pas de réactions indésirables.

P’tite Marianne : C’est top ! Mais vous croyez que toutes les personnes qui risquent d’attraper cette maladie pourraient être protégées ?

Arthur : Oui, car il présente un autre avantage : il ne coûte pas cher du tout ; son prix de moins de 50 centimes d’euro le rendrait accessible à tous.

P’tite Marianne : Dans ce cas, j’espère que ces étudiants pourront vite en fabriquer pour tout le monde, car de nombreuses vies pourraient être sauvées…

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    90
    Download PDF