Doggy bag : une mesure contre le gaspillage alimentaire

Écouter

Depuis le 1er janvier 2016, une loi invite les restaurants qui servent entre 150 et 200 couverts par jour à proposer à leurs clients un « doggy bag », c’est-à-dire un sac dans lequel ils peuvent ramener les restes de leur repas. Cette pratique déjà très courante dans les pays anglo-saxons comme les États-Unis (d’ailleurs l’expression « doggy bag » signifie « sac à toutou » en anglais), permet d’éviter le gaspillage alimentaire. En effet, les restaurants jettent habituellement à la poubelle ce que leurs clients ont laissé dans leur assiette et cela représente en moyenne entre 210 et 230 grammes de nourriture par personne ; proposer un « doggy bag » devrait donc permettre d’éviter de gâcher toute cette nourriture.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, 5,00 / 5)
    Loading...
    267
    Download PDF