le journal

2 otages français sauvés grâce au courage d’un commando militaire !

Le 1er mai, alors qu’ils visitaient le Bénin, deux touristes français ont été enlevés par un groupe terroriste et leur guide a été tué. Le 10 mai, un groupe de militaires français très entraînés pour ce type d’action a pu les libérer. Malheureusement deux soldats français ont été tués pendant les combats qui ont permis de sauver les 2 otages.

Le Bénin est un très beau pays en Afrique que ces deux touristes avaient envie de découvrir. Mais ce pays est également très dangereux en raison de la présence de groupes terroristes. Le ministère des affaires étrangères qui s’occupe de la relation de la France avec les autres pays déconseille d’ailleurs d’y aller et a classé ce pays en zone rouge.

En effet, le ministère des affaires étrangères indique sur une carte du monde les pays qui sont sûrs et ceux qui sont dangereux (on t’explique comment cela fonctionne dans le sais-tu ?). Cela permet aux citoyens français qui souhaitent aller dans un pays de savoir s’ils prennent un risque pour leur santé ou pour leur sécurité.

Les  militaires qui sont morts en se battant pour libérer ces otages faisaient partie du commando Hubert. Il s’agit d’un groupe de soldats entraînés spécialement pour ce type d’opération. Ils ont en même temps sauvé une touriste sud-coréenne et une touriste américaine qui avaient été aussi faites prisonnières avec les deux français.

Le Président de la République a décidé qu’un hommage national serait rendu aux deux militaires.

À leur retour en France, les deux touristes français ont également rendu hommage au courage de ces deux soldats et ont dit qu’ils auraient dû faire plus attention avant de décider d’aller au Bénin.

Par Sarah
Posté le 20 mai, 2019

Actualités de la semaine

Discute minute

On se bouge pour la planète !

À Suivre de près

20 juin, journée internationale des réfugiés

À Suivre de près

Le bras du héros !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu quelle est l’histoire des transports en commun ?

Le débat de la semaine

On parle de notre façon de se déplacer