le journal

À l’école, on va parler aussi d’éducation sexuelle

Depuis le mois de juillet, de nombreux articles ou des vidéos sur Internet annoncent qu’il va y avoir des cours d’éducation sexuelle à l’école et s’en inquiètent. Des personnes racontent que les enseignants vont montrer aux enfants des gestes ou des choses qui vont les choquer. Le gouvernement, les enseignants et de nombreuses associations ont du expliquer que tout cela était faux. En réalité, depuis 2001, la Loi demande déjà aux écoles, collèges et lycées de parler au moins trois fois dans l’année d’éducation sexuelle en classe. Selon l’âge des enfants, on ne parle évidemment pas de la même chose. Pour le primaire, il peut s’agir de connaître un peu mieux l’anatomie (c’est le Mot de la semaine) mais aussi et surtout, de parler du respect de soi et des autres, de l’égalité entre les filles et les garçons. Le but est de protéger les enfants en leur permettant de comprendre que personne n’a le droit de toucher certaines parties de leur corps et que si cela arrive, il faut en parler à un adulte de confiance. Il s’agit aussi d’éviter qu’un enfant fasse quelque chose à un autre qui pourrait le mettre vraiment dans une situation très gênante comme baisser un pantalon. En effet, le respect cela doit s’apprendre tôt. On ne peut pas accepter par exemple certains comportements comme lorsque des supporters français de foot, après la victoire au mondial de l’équipe de France, ont embrassé de force des femmes alors qu’elles ne le voulaient pas.

Par Sarah
Posté le 1 octobre, 2018

Actualités de la semaine

Discute minute

Des milliers de jeux pour s’amuser !

À Suivre de près

L’Échappée bleue, un projet écolo et solidaire

À Suivre de près

Le Louvre t’invite à découvrir toutes ses œuvres

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu depuis quand les jeux existent ?

Le débat de la semaine

On parle du plaisir de jouer