le journal

C’est la Journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars, chaque année, est une journée très importante pour toutes les filles et les femmes du monde entier : c’est la Journée internationale des droits des femmes.

Cette date n’a pas été choisie au hasard : au début du XXème siècle, plusieurs événements ont réuni des femmes qui se battaient pour leurs droits dans différents pays.

Dès 1900, des femmes en Europe et aux États-Unis se rassemblent pour réclamer de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Plusieurs journées des femmes sont alors organisées, mais c’est celle du 8 mars 1917 qui est finalement restée. Ce jour-là, des femmes russes manifestent dans les rues en demandant « le pain et la paix », c’est-à-dire qu’elles demandent la fin de la Première Guerre mondiale et de pouvoir vivre dignement. En leur hommage, c’est cette date du 8 mars qui a été retenue pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes.

Chaque année, cette journée est l’occasion de rappeler les nombreuses inégalités qui existent encore entre les femmes et les hommes. Et cela commence dès l’école (on te parle de l’égalité entre les filles et les garçons à l’école dans le sais-tu ?)

En France, les femmes sont moins payées que les hommes. Ce sont aussi elles qui s’occupent le plus souvent de faire la cuisine, le ménage, et de prendre soin des enfants. Elles sont aussi davantage victimes de sexisme, c’est le fait de se moquer, d’être méchant avec une personne ou de l’empêcher de faire quelque chose parce que c’est une femme. Elles sont également victimes de violences sexuelles, c’est-à-dire le fait de toucher le corps de quelqu’un alors qu’il ou elle n’en a pas envie.

Dans les autres pays du monde, les inégalités sont aussi très grandes. C’est le cas, par exemple, en Afghanistan, en Iran ou en Arabie Saoudite où les femmes ont beaucoup moins de droits que les hommes. Il peut être très difficile pour elles d’étudier ou d’exercer le métier qu’elles veulent.

En 2023, seules une vingtaine de femmes sont à la tête d’un pays, en tant que présidente de la République ou Première ministre. Elles sont aussi beaucoup moins nombreuses à être élues comme maire ou à avoir des postes à grandes responsabilités dans les entreprises.

Pour lutter contre ces inégalités en France, le président de la République Emmanuel Macron a déclaré l’égalité entre les femmes et les hommes « grande cause nationale ». Ça veut dire notamment que des associations pourront communiquer gratuitement dans les médias pour sensibiliser à ce problème de société.

Alors le 8 mars et tous les autres jours de l’année, il faut le répéter : les femmes et les hommes doivent être à égalité !

Par Arthur
Posté le 6 mars, 2023

Actualités de la semaine

Discute minute

À la découverte des cultures du monde

À Suivre de près

Fermeture des zoos au Costa Rica

À Suivre de près

Les sentiers retapés pour l’été

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la mondialisation ?

Le débat de la semaine

On parle de la diversité culturelle

Le mot de la semaine

Diversité culturelle