le journal

Des nouveaux droits pour les animaux ?

Le 15 avril dernier, un amendement (c’est notre « mot du jour » !) a été voté à l’Assemblée nationale. Selon celui-ci, la loi reconnaît que les animaux ne sont pas des biens « meubles » mais des êtres sensibles. Qu’est-ce que cela signifie ? Et surtout qu’est-ce que cela va changer pour nos bébêtes ? En fait, le code civil, un livre écrit dans les années 1800 qui fixe beaucoup des règles de notre pays, considère les animaux comme des objets (les biens meubles) au même titre qu’une voiture ou qu’une télé. L’amendement voté la semaine dernière a pour but de faire bouger les choses afin que les animaux soient classés dans une nouvelle catégorie : celles des êtres vivants capables de ressentir des choses (les êtres sensibles). Concrètement, cela ne va rien changer pour ton chat ou pour ton poisson rouge, car ils n’aura pas plus de droits. Mais c’est un pas en avant pour faire évoluer la loi : grâce à cet amendement, de nouveaux textes pourraient être rédigés afin de mieux les protéger.

Actualités de la semaine

Discute minute

Un héros de la paix !

À Suivre de près

En radeau pour la bonne cause !

À Suivre de près

Au Gabon, les animaux sauvages reviennent dans la réserve

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce que sont les prix Nobel ?

Le débat de la semaine

On parle de Nelson Mandela