le journal

Du changement au gouvernement

La rentrée démarre sur les chapeaux de roues pour notre Président de la République, François Hollande et son Premier ministre, Manuel Valls : ils ont dû procéder à un remaniement ministériel (c’est notre mot du jour). En effet, les différents ministres qui composaient notre gouvernement n’étaient pas d’accord sur la politique à mener pour améliorer la situation économique de la France. Comme tu le sais sûrement, notre pays traverse une période difficile : il ne produit pas assez de richesse et dépense trop d’argent. Notre Président de la République et son Premier ministre pensent que pour que cela change, il faut aider les entreprises à produire plus en leur fournissant des aides et en leur faisant payer moins d’impôts. Mais une partie des ministres ne partageaient pas cet avis ; c’était le cas d’Arnaud Montebourg (ministre de l’Économie), de Benoît Hamon (ministre de l’Éducation Nationale) et d’Aurélie Filippetti (ministre de la Culture). Selon eux, le gouvernement aurait dû aider les citoyens en leur donnant davantage de pouvoir d’achat, c’est-à-dire en leur donnant les moyens de dépenser plus d’argent. Face à cet important désaccord, le Président a donc demandé à son Premier ministre de constituer une nouvelle équipe qui partage leur vision de la politique à mener. Najat Vallaud-Belkacem est donc notre nouvelle ministre de l’Éducation, Emmanuel Macron notre nouveau ministre de l’Économie et Fleur Pellerin notre nouvelle ministre de la Culture.

Actualités de la semaine

Discute minute

Non aux violences faites aux enfants !

À Suivre de près

Une borne de recyclage amusante

À Suivre de près

Ndakasi la gorille s’en est allée…

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église ?

Le débat de la semaine

On parle des violences sexuelles sur les enfants

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité