le journal

Gossip, une application qui fait peur

Une application pour smartphones sortie récemment, Gossip, inquiète les parents et les enseignants. En effet, cette application permet de faire courir des rumeurs (en anglais « gossip » veut dire « potin »), c’est-à-dire de faire circuler auprès d’un grand nombre de personnes des informations sur quelqu’un sans vérifier si elles sont vraies. Le principe de Gossip est simple : on envoie un message avec un petit texte, une image ou une courte vidéo, et il apparaît alors de manière anonyme (c’est « le mot du jour ») sur les smartphones de tous ses contacts. Le problème, c’est qu’une fois qu’une rumeur est lancée, il est souvent dur de l’arrêter : les gens la répètent et la partagent sur Internet. En plus, même si ce n’est pas la majorité, certains utilisateurs de Gossip profitent d’être anonymes pour faire circuler des informations fausses ou très personnelles sur des personnes qu’ils cherchent à blesser. Cela peut entraîner des situations très graves, comme du cyber-harcèlement (nous t’expliquions ce que c’est dans l’hebdo du 8 avril 2014 que tu peux relire en cliquant ICI). Depuis que « Gossip » est disponible, plusieurs incidents ont déjà eu lieu dans des collèges et des lycées. Najat Vallaud-Belkacem, notre ministre de l’Éducation Nationale, a demandé à ce que cette application soit interdite aux moins de dix-huit ans et a mis en garde contre les risques liés à son utilisation.

Actualités de la semaine

Discute minute

Non aux violences faites aux enfants !

À Suivre de près

Une borne de recyclage amusante

À Suivre de près

Ndakasi la gorille s’en est allée…

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église ?

Le débat de la semaine

On parle des violences sexuelles sur les enfants

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité