le journal

C’est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des filles et des femmes

Tous les ans, le 25 novembre, une journée très importante pour les droits des femmes a lieu : c’est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des filles et des femmes.

Cette journée est l’occasion de rappeler les objectifs de la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Ce texte a été adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, mais il existe encore de nombreuses violences contre les filles et les femmes dans le monde.

La violence peut venir des compagnons ou des maris, par exemple lorsqu’ils frappent leur femme ou les obligent à avoir des relations sexuelles sans leur consentement (on t’explique ce qu’est le consentement dans le sais-tu ?). Ce sont alors des violences conjugales.

Les violences peuvent aussi avoir lieu dans la rue ou au travail : c’est le cas du harcèlement sexuel, c’est-à-dire des moqueries, des remarques ou des insultes répétées en rapport avec le sexe qui mettent mal à l’aise la personne.

Il y aussi des violences contre des groupes de femmes (dans des pays pauvres) : c’est le cas, par exemple, lorsqu’on enlève des jeunes femmes de leur famille pour les forcer à se prostituer, c’est-à-dire avoir des relations sexuelles en échange d’argent.

Certaines femmes se marient très jeunes : c’est ce qu’on appelle les mariages précoces forcés. Plus de 750 millions de jeunes filles dans le monde sont mariées avant leurs dix-huit ans, soit une toutes les trois secondes. Bien souvent, elles n’ont pas choisi leur mari : il peut arriver que ce soit leur père qui choisisse à leur place ou que la fille soit « donnée » en mariage car sa famille est très pauvre.

Pour lutter contre tous ces violences, l’Organisation des Nations Unies, le gouvernement et de nombreuses associations agissent au quotidien : par exemple, en trouvant des logements aux femmes victimes de violence, en leur offrant du soutien psychologique ou encore de l’aide pour porter plainte contre une personne qui les harcèle. Depuis l’année dernière, 16 jours sont en particulier consacrés à la lutte contre les agressions sexuelles. C’est le mouvement « Orangez le monde » qui aura lieu cette année du 25 novembre au 10 décembre.

Pour que toutes les filles et les femmes puissent être protégées des violences, il faut en parler et agir le 25 novembre et toute l’année !

Par Sarah
Posté le 23 novembre, 2020

Actualités de la semaine

Discute minute

Non aux violences faites aux enfants !

À Suivre de près

Une borne de recyclage amusante

À Suivre de près

Ndakasi la gorille s’en est allée…

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église ?

Le débat de la semaine

On parle des violences sexuelles sur les enfants

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité