le journal

Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire

Le jeudi 8 novembre 2018 a lieu la 4e journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. Quand on parle de harcèlement à l’école, on ne parle pas juste d’une moquerie, d’une dispute ou d’une bagarre dans la cour. On parle d’un enfant qui souffre parce qu’un autre enfant ou un groupe d’enfants se moque de lui, le bouscule, l’isole, fait courir des rumeurs dans l’école ou sur les réseaux sociaux et que cela se répète tous les jours. L’enfant persécuté veut que cela s’arrête mais il ne sait pas comment stopper ces enfants qui le harcèlent. Il est donc important de prendre au moins une journée pour réfléchir ensemble à un sujet aussi grave, aux moyens d’éviter et d’arrêter le harcèlement. En effet, en France, sur un groupe de dix élèves, on estime qu’au moins un élève sur les dix subit du harcèlement. Si les autres enfants de l’école se rendent compte du problème, ils peuvent jouer un rôle pour l’aider comme par exemple en parlant avec lui ou bien aussi en parlant avec un adulte. Beaucoup de spécialistes pensent qu’il faut aider les enfants à apprendre à se parler avec respect, à se regarder, à s’entendre, à s’écouter et à savoir se mettre à la place de l’autre en développant ainsi de l’empathie (c’est le mot de la semaine). Le respect est d’ailleurs pour le ministre de l’éducation nationale un des 4 éléments les plus importants de l’école avec le fait de savoir lire, compter et écrire.

Par Marianne
Posté le 5 novembre, 2018

articles en liens