le journal

Lancement du grand débat national

Afin de tenir compte des demandes des gilets jaunes, le Président de la République a annoncé le lancement d’un grand débat national. Celui-ci durera 3 mois. Il y aura beaucoup de réunions dans des villes ou sur les lieux de travail des français par exemple, afin de donner la parole au plus grand nombre possible de citoyens.

“Le but est de parler ensemble de la façon dont le pays doit se transformer dans les années à venir. ”

Ce grand débat national va porter sur 4 sujets qui intéressent particulièrement les français. Le 1er sujet concerne la transition écologique c’est-à-dire ce qu’on est prêt à changer dans notre façon de se déplacer, de se chauffer, de s’éclairer ou de se loger pour respecter davantage l’environnement. Le 2e sujet concerne les impôts pour discuter ensemble de l’argent que les citoyens donnent chaque année à l’État et de la façon dont cet argent est utilisé. Le 3e sujet s’intéresse au fonctionnement des services publics comme les hôpitaux, l’armée, la poste, les transports, la police par exemple. En effet, dans certains villages ou petites villes, les gens sont mécontents car il n’y a plus d’hôpital ou de poste. Le 4e sujet s’interroge sur la démocratie et la citoyenneté afin de parler ensemble de la façon dont les décisions sont prises dans notre pays et, notamment de l’idée d’organiser des Référendums d’Initiative Citoyenne ou RIC .

L’idée du RIC n’est pas nouvelle en France mais c’est la première fois qu’un gouvernement va l’étudier. Ce serait un changement important car cela signifierait qu’avec le RIC, il pourrait y avoir en France de nouvelles Lois proposées par des citoyens et pas seulement par le gouvernement.

Par Gary
Posté le 24 décembre, 2018

Actualités de la semaine

feu notre dame

Journal

Larmes sur Notre-Dame de Paris

archiecte

Discute minute

Bien plus que des pierres

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu quelle est l’histoire de Notre-Dame de Paris ?

Le débat de la semaine

On parle des petits déjeuners gratuits

vote

À Suivre de près

Et si on essayait le droit de vote dès 16 ans ?