le journal

Les « lanceurs d’alerte » protégés par une loi

Grâce à une loi votée a début du mois, tout citoyen qui voudrait signaler des risques en matière de santé ou d’environnement est désormais protégé par une loi. Cela permet donc à chacun de dénoncer un fait qui lui semble pouvoir mettre en danger la vie des autres ou notre planète sans risquer d’être intimidé (c’est notre « mot du jour » !) par la ou les personnes qui en sont responsables. Par exemple, imagine qu’un citoyen se rende compte qu’un médicament a des effets dangereux imprévus sur la santé et qu’il décide de faire connaître cette information au grand public ; le laboratoire qui fabrique le médicament pourrait essayer de faire pression sur lui pour qu’il ne dise rien. Grâce à la loi votée au début du mois, ce laboratoire s’exposerait alors à des problèmes avec la justice. Pour désigner les citoyens qui signalent ces risques pour la santé et l’environnement, on parle de « lanceurs d’alerte ».

Actualités de la semaine

Discute minute

Des milliers de jeux pour s’amuser !

À Suivre de près

L’Échappée bleue, un projet écolo et solidaire

À Suivre de près

Le Louvre t’invite à découvrir toutes ses œuvres

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu depuis quand les jeux existent ?

Le débat de la semaine

On parle du plaisir de jouer