le journal

La loi contre la maltraitance animale au Sénat

Chaque année, 100 000 animaux sont abandonnés en France. Ce sont surtout des chats et des chiens, mais il arrive que d’autres animaux de compagnie, comme des lapins ou des tortues, soient également abandonnés.

Ces abandons ont souvent lieu au moment de l’été : lorsque les propriétaires des animaux partent en vacances, ils ne peuvent pas s’en occuper et choisissent de s’en débarrasser. La plupart d’entre eux sont recueillis par la Société Protectrice des Animaux (SPA) (on t’explique ce qu’est la SPA dans le sais-tu ?).

Pour lutter contre ces abandons et mieux protéger les animaux, une nouvelle loi contre la maltraitance animale est en préparation. Elle a été adoptée par les députés de l’Assemblée nationale début janvier 2021. Comme pour tous les projets de lois, le texte a ensuite été envoyé aux sénateurs pour qu’ils puissent à leur tour discuter, donner leur avis et voter.

Les sénateurs sont d’accord avec les députés sur certaines choses. Par exemple, les propriétaires devront signer un document lors de l’adoption d’un animal pour s’assurer qu’ils savent que s’occuper d’un animal prend du temps et qu’ils s’engagent à en prendre soin.

Mais les sénateurs ont proposé de changer le texte sur d’autres points. Par exemple, ils ne sont pas d’accord avec la proposition des députés d’interdire les animaux sauvages, comme les lions, les dauphins et les éléphants, dans les cirques ou les delphinariums.

Ils proposent plutôt de mettre de nouvelles règles pour protéger les animaux et d’établir une liste d’animaux interdits dans les cirques, sans interdire tous les animaux sauvages.

Les députés souhaitaient aussi interdire les ventes de chiens et de chats dans les magasins spécialisés, les animaleries. Mais pour les sénateurs, la vente ne doit pas être interdite. Par contre, ils sont d’accord de ne plus exposer ces animaux en vitrine.

Avant de devenir une loi, ce texte fait donc des allers /retours entre députés et sénateurs. Mais s’ils n’arrivent pas à se mettre d’accord, ce sont les députés qui auront le dernier mot !

Par Marianne
Posté le 11 octobre, 2021

Actualités de la semaine

Discute minute

Recycler le numérique, ça doit être automatique !

À Suivre de près

Finis les jouets « pour filles » ou « pour garçons » !

À Suivre de près

Un wapiti enfin libéré !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu comment on recycle les déchets numériques ?

Le débat de la semaine

On parle de pollution numérique

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité