le journal

Les lycéennes souhaitent s’habiller comme elles veulent

À l’école, au collège ou au lycée, les établissements scolaires ont le droit d’interdire certaines tenues : il suffit de l’écrire dans le règlement intérieur. Cette année, des établissements ont refusé certains vêtements comme les crop-top (les hauts courts qui laissent apparaître le nombril) ou les shorts courts.

Ces interdictions n’ont pas plu à certaines lycéennes ! Sur les réseaux sociaux comme Instagram ou TikTok, elles sont nombreuses à s’être exprimées : pour elles, ces interdictions sont sexistes parce qu’elles visent surtout les tenues des filles et non des garçons.

Elles disent aussi qu’on leur interdit ces tenues parce que cela « déconcentrerait » les garçons et pourrait renforcer le harcèlement. Des lycéennes et des associations féministes ont réagi en disant que le problème ne vient pas des tenues des filles mais du comportement des garçons : pour elles, ce sont aux garçons de stopper le harcèlement et non aux filles de cacher leur corps.

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a recommandé aux filles de porter une « tenue républicaine ». Mais il n’a pas donné de détails et de nombreuses personnes ont répondu que cette expression ne voulait pas dire grand-chose.

Pour montrer qu’elles n’étaient pas d’accord avec ces interdictions, des lycéennes ont lancé un mouvement. Le 14 septembre, elles ont invité toutes les filles à porter des tenues jugées « provocantes ». Des femmes politiques, comme Marlène Schiappa, ancienne secrétaire à l’égalité entre les femmes et les hommes, les ont soutenues.

Ce débat sur les tenues n’est pas nouveau : dans le passé, on a régulièrement critiqué les styles ou les vêtements des jeunes. Par exemple, il y a quelques dizaines d’années, les cheveux longs pour les garçons et les pantalons pour les filles étaient mal vus et interdits dans certains lycées (on t’explique pourquoi les pantalons étaient interdits aux femmes dans le sais-tu?).

Difficile donc d’y voir clair ! Ce qui est sûr, c’est que les établissements scolaires doivent garantir à tous les élèves d’être épanouis, libres de leurs choix et en sécurité au lycée.

Par Gary
Posté le 5 octobre, 2020

Actualités de la semaine

Discute minute

Le droit de parler, écrire, dessiner !

À Suivre de près

Maitane, 19 ans, prête pour la NASA !

À Suivre de près

Contre le sexisme, les garçons en jupe !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu quand est née la liberté d’expression ?

Le débat de la semaine

On parle de la liberté d’expression

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Liberté d’expression