le journal

Un rapport recommande de limiter les écrans

En janvier dernier, le président de la République, Emmanuel Macron, a demandé à un groupe de spécialistes de mener une grande enquête sur l’usage des écrans (téléphones, tablettes, télévisions, ordinateurs, etc.) chez les enfants.

Le but était de comprendre ce que le temps d’exposition aux écrans entraîne comme risques ou difficultés pour les plus jeunes et de pouvoir donner des conseils pour favoriser le bien-être des enfants.

À la fin du mois d’avril, les chercheurs et chercheuses ont rendu leur rapport au Président. Ils alertent sur les dangers que peuvent représenter le fait de trop regarder des écrans, surtout chez les plus jeunes (on t’explique combien de temps passent les enfants et les adultes devant un écran dans le sais-tu ?). Les enfants qui passent régulièrement beaucoup de temps devant les écrans peuvent par exemple avoir des difficultés à s’exprimer ou à retenir certaines choses.

Selon ces spécialistes du cerveau, il ne faudrait pas que les enfants utilisent des écrans avant l’âge de trois ans. Ils conseillent donc d’interdire les écrans dans les crèches et les écoles maternelles. Entre trois et six ans, l’usage devrait être très limité, contrôlé par un adulte et consacré seulement à des jeux pédagogiques. C’est-à-dire des jeux conçus pour apprendre des connaissances ou des compétences.

Pour les plus grands, les spécialistes recommandent également d’être prudents : selon eux, il vaut mieux ne pas avoir de téléphone avant onze ans, et avoir un accès à internet sur son le téléphone seulement à partir de treize ans. Enfin, ils pensent qu’il est important d’avoir quinze ans avant de s’inscrire sur un réseau social comme TikTok ou Snapchat.

Le Président et ses ministres ont écouté toutes les recommandations du rapport et vont réfléchir maintenant à de nouvelles règles, applicables notamment dans les écoles et collèges, pour éviter les dangers liés aux écrans.

Il ne s’agit pas d’interdire tous les écrans puisque les spécialistes et les politiques reconnaissent que ceux-ci peuvent être utiles pour apprendre, découvrir de nouvelles choses ou rester en lien avec ses proches. Mais selon eux, il est important qu’il y ait plus de règles pour mieux protéger les enfants.

Par Arthur
Posté le 12 mai, 2024

Actualités de la semaine

Discute minute

À la découverte des cultures du monde

À Suivre de près

Fermeture des zoos au Costa Rica

À Suivre de près

Les sentiers retapés pour l’été

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la mondialisation ?

Le débat de la semaine

On parle de la diversité culturelle

Le mot de la semaine

Diversité culturelle