le journal

Une classe sans notes

Pendant tes vacances de printemps, la quotidienne des Petits Citoyens devient
hebdomadaire.
Un collège en Dordogne (dans le sud-ouest de la France) essaye une nouvelle méthode
pour évaluer le niveau de ses élèves. En effet, au lieu de leur donner des notes, leurs
professeurs leur attribuent une pastille de couleur : le rouge pour une matière qu’ils
ne maîtrisent pas ; le orange pour celles qu’ils commencent à comprendre ; le jaune
pour celles qu’ils comprennent encore mieux ; et enfin, le vert pour la discipline qu’ils
maîtrisent totalement.
Dans les écoles primaires on donne des notes dans toutes les matières scolaires,
les élèves sont ensuite classés par rapport à ces résultats et les professeurs peuvent
observer l’évolution et le niveau de leurs élèves tout au long de l’année. Avec les classes
sans notes les couleurs devraient permettre aux enfants d’avoir moins de pression et les
professeurs seront sûrement plus amenés à encourager les enfants.
Est-ce que c’est une bonne méthode ? Les avis sont partagés. Certains professeurs ont
essayé mais sont finalement revenus aux notes traditionnelles… Et toi, qu’en penses-tu ?
Aimerais-tu avoir des pastilles de couleur à la place des notes ?

Actualités de la semaine

Discute minute

Un héros de la paix !

À Suivre de près

En radeau pour la bonne cause !

À Suivre de près

Au Gabon, les animaux sauvages reviennent dans la réserve

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce que sont les prix Nobel ?

Le débat de la semaine

On parle de Nelson Mandela