le journal

Une grave erreur d’emballage

Le laboratoire Teva qui fabrique des médicaments génériques (c’est notre « mot du jour » !)  a commis une grosse erreur : l’un de ses médicaments a été mal conditionné ; du coup, les comprimés présents dans l’emballage ne sont pas les bons. Les patients qui ont acheté ces boîtes se retrouvent donc avec un somnifère (un produit qui fait dormir) à la place d’un diurétique (un médicament qui augmente la production d’urine). Cette erreur est évidemment grave, car d’une part, elle prive les personnes concernées de leur traitement et d’autre part, elle présente le risque de leur faire consommer un médicament inadapté à leur état de santé. Au total, 190 000 boîtes de Furosémide (c’est le nom du médicament) seraient concernées par ce remplacement. Les inspecteurs de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) enquêtent afin de déterminer les causes de cette erreur.

Actualités de la semaine

Discute minute

Liberté, égalité, laïcité !

À Suivre de près

C’est la Journée internationale des droits de l’Homme

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu quelles sont les trois grandes valeurs de la laïcité ?

Le débat de la semaine

On parle de la laïcité