le journal

Une loi pour lutter contre l’obsolescence programmée

Le Sénat a voté récemment un article de loi afin de punir l’obsolescence programmée (c’est notre « mot du jour »). En effet, certaines entreprises créent de nouveaux produits (télévision, téléphone, réfrigérateur, machine à laver…) en faisant tout pour qu’ils aient une durée de vie courte, c’est-à-dire pour qu’il tombe vite en panne et que les personnes qui l’ont acheté soient obligées de le changer rapidement. Ces entreprises font ça afin de faire acheter toujours plus d’objets aux gens et ainsi gagner encore plus d’argent. C’est évidemment très malhonnête pour les consommateurs qui pensaient avoir acheté un produit de qualité mais en plus cela a des conséquences très graves sur l’environnement : tous les produits qui ne marchent plus sont jetés et donc les déchets s’accumulent. En plus, fabriquer toujours plus de produits oblige à puiser dans des ressources de notre planète qui à force vont s’épuiser. C’est pour toutes ces raisons que le Sénat a voté un article de loi qui punit l’obsolescence programmée de deux ans de prison et de 300 000 euros d’amende.

Actualités de la semaine

Discute minute

Un héros de la paix !

À Suivre de près

En radeau pour la bonne cause !

À Suivre de près

Au Gabon, les animaux sauvages reviennent dans la réserve

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce que sont les prix Nobel ?

Le débat de la semaine

On parle de Nelson Mandela