À suivre de près

Luc, dealer de livres !

Luc Pinto Barreto habite en Seine Saint Denis, près de Paris. Il travaillait dans des hôtels, mais il a toujours eu un rêve : devenir libraire. Le problème, c’est qu’il n’avait pas assez d’argent pour ouvrir une librairie. Alors il a trouvé une solution : vendre des livres directement dans la rue !

Il aime dire qu’il est « dealer de livres ». Habituellement, on utilise ce mot pour désigner ceux qui vendent des choses interdites en cachette. Luc se dit « dealer de livres » pour montrer qu’il veut vendre des livres à tout le monde, dans la rue, et même à ceux qui ne sont pas habitués à entrer dans des librairies ! Il propose des livres sur les sujets qui l’intéressent beaucoup : la lutte contre le racisme, l’égalité entre les femmes et les hommes, l’écologie, etc.

Au départ, il ne voulait s’installer qu’en été. Mais sa librairie marche tellement bien qu’il voudrait continuer en hiver, en se protégeant dans un conteneur installé dans la rue. On lui souhaite de réaliser ce beau projet !

Par Marianne
Posté le 25 novembre, 2019

Actualités de la semaine

À la une

Les violences sexuelles faites aux enfants

Discute minute

Non aux violences faites aux enfants !

A suivre de près

Une borne de recyclage amusante

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église ?

Le débat de la semaine

On parle des violences sexuelles sur les enfants

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité