À suivre de près

En mai, deux journées de mémoire de l’esclavage

La semaine dernière, des commémorations ont eu lieu pour se souvenir de l’histoire de l’esclavage et des souffrances endurées par des millions de personnes entre le XVIe et le XIXe siècle.

En effet, pendant plusieurs siècles, la France et d’autres pays européens ont dominé des territoires, en Afrique, en Asie, dans l’océan Indien et en Amérique : c’est la colonisation. Des personnes issues de ces continents, surtout en Afrique, ont alors été enlevées et envoyées de force dans d’autres endroits, particulièrement en Amérique.

Là-bas, elles étaient vendues à des maîtres qui les obligeaient à travailler dans leurs champs. Elles n’avaient aucun droit et étaient considérées comme du bétail qu’on peut posséder, acheter ou vendre. Elles vivaient dans des conditions très difficiles et pouvaient être battues et torturées par les maîtres.

Pour se souvenir de ces esclaves et montrer la responsabilité de la France dans leur souffrance, une loi a été adoptée en mai 2001 : la loi Taubira. Depuis, la date du 10 mai commémore chaque année leur mémoire.

Le 23 mai aussi est une journée nationale en hommage aux victimes de l’esclavage, car le 23 mai 1998, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté en France pour faire reconnaître l’esclavage comme crime contre l’humanité.

Par Agathe
Posté le 16 mai, 2022

Actualités de la semaine

À la une

Les nouveaux députés découvrent l’Assemblée nationale

Discute minute

Rentrée des classes à l’Assemblée

A suivre de près

Des premiers secours pour nos animaux !

Le sais-tu ?

Connais-tu la nouvelle composition de l’Assemblée nationale ?

Le débat de la semaine

On parle de l’arrivée des nouveaux députés