À suivre de près

Treize personnes jugées pour cyberharcèlement

Le 3 juin dernier, un procès s’est ouvert au tribunal de Paris pour juger treize personnes accusées de cyberharcèlement. On leur reproche d’avoir envoyé, via Internet et les réseaux sociaux, des insultes et des menaces de mort et de viol à Mila, une adolescente de seize ans.

Celle-ci avait critiqué et insulté l’Islam, la religion des musulmans, dans une vidéo. En réponse, elle a reçu des dizaines de milliers de messages très violents. Elle vit depuis sous protection policière.

Le cyberharcèlement, le fait de se moquer ou d’être méchant de manière répétée avec une personne via Internet, est en effet puni par la loi. Comme dans la vraie vie, il est interdit de dire des choses racistes, sexistes ou homophobes à une personne sur Internet. On n’a pas non plus le droit de menacer de mort ou d’insulter quelqu’un.

C’est pour cela qu’un procès a lieu pour juger les personnes qui ont fait du cyberharcèlement.

Par Marianne
Posté le 14 juin, 2021

Actualités de la semaine

À la une

La justice pénale des mineurs

Discute minute

Protéger les enfants

A suivre de près

Les Jeux olympiques de Saint-Denis !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu quel est le rôle du juge des enfants ?

Le débat de la semaine

On parle de la justice des enfants

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Justice des mineurs