Une école contre l’exploitation des jeunes footballeurs au Ghana

Écouter

En Afrique, de nombreux jeunes rêvent de devenir un jour un champion de football pour avoir des conditions de vie meilleures. Beaucoup d’entre eux sont prêts à tout pour atteindre cet objectif et certaines personnes en profitent pour les exploiter (c’est le Mot du jour). En effet, des gens se font passer pour des agents (les personnes qui aident les footballeurs à mener leur carrière) et se servent d’eux pour gagner de l’argent (pour en savoir plus, tu peux lire l’histoire de Kessely Kamara dans la rubrique Le sais-tu ?). Au Ghana, l’école « Right to Dream » (qui veut dire « le droit de rêver » en anglais) a été créée pour empêcher cette situation. C’est Tom Vernon, un ancien recruteur de l’équipe de football de Manchester United, qui a lancé ce projet en 1999. Cette école s’occupe de l’entraînement, du confort, des déplacements pour les matchs, de l’équipement (chaussures, tenues de sport…) de chaque enfant mais aussi de son éducation. Alors que beaucoup de joueurs africains arrêtent leurs études pour se consacrer au foot, « Right to Dream » permet à ses jeunes de continuer d’apprendre tout en s’entraînant à un niveau professionnel. Parmi les anciens élèves de cette école, on trouve Abdul Majeed Waris qui joue au poste d’attaquant au FC Lorient.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    6
    Download PDF