Un jeu de guerre tourne mal

Samedi 13 juin, dans le village de Bas-en-Basset en Haute-Loire, un terrible drame a eu lieu : trois adolescents âgés de 14 à 16 ans ont été tués à la suite d’une explosion. Ils fabriquaient un fumigène (un explosif qui fait de la fumée) pour faire une partie d’Airsoft, un jeu en plein air qui imite la guerre (pour en savoir plus ce jeu, lis la rubrique « le sais-tu ? »). En préparant eux-mêmes ce fumigène, les trois adolescents n’ont pas respecté les règles de sécurité de ce jeu. En effet, ils l’ont fabriqué avec des produits chimiques et à partir d’une recette qu’ils avaient trouvée sur Internet alors que c’est interdit par la Fédération Française d’Airsoft. Seuls des professionnels ont le droit de fabriquer ces équipements et il ne faut donc surtout pas essayer d’en préparer en suivant les méthodes qu’on trouve sur certains sites car elles sont très dangereuses. Par ailleurs, certains clubs d’Airsoft sont ouverts aux mineurs (les personnes de moins de 18 ans) mais la loi interdit qu’ils utilisent les mêmes équipements que les adultes. Il est indispensable quand on pratique une activité qui comporte des risques, comme ce jeu, de se conduire de manière responsable et de respecter toutes les règles de sécurité.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, 5,00 / 5)
    Loading...
    249
    Download PDF