discuste'minute

Pas de « stop » pour les dons du sang !

  • Salut Agathe ! Je suis trop contente de te retrouver !
  • Moi aussi ! Tu m'as manquée pendant le confinement ! Alors, raconte-moi, t'as fait quoi pendant ces deux mois ?
  • Bah, plein de trucs ! Mes devoirs, des jeux, du sport, du dessin, de la musique ! Et aussi, j'ai accompagné ma mère pour un don du sang !
  • Ah oui, j'ai entendu au journal télévisé qu'on pouvait donner son sang même pendant le confinement. Il fallait cocher « aide aux personnes vulnérables » sur l'attestation. La même case que celle que mon père cochait quand il apportait des courses à Mamie !
  • Oui, le don du sang, c'est une question de solidarité ! Et la solidarité c’est super important pendant les périodes difficiles. Parce que les malades ou les blessés ont toujours besoin de sang !
  • Et du coup, comment ça se passe un don du sang ?
  • En fait, tu vas dans un endroit spécial où travaillent des médecins et des infirmiers de l’Établissement français du sang. Ma mère m'a expliqué : d'abord, ils te posent plein de questions pour vérifier que t'es en bonne santé. Ensuite, tu t'allonges sur un lit d'hôpital et une infirmière te pique dans le creux du bras pour aspirer le sang dans une poche.
  • Aïe, ça doit faire super mal !
  • Non, ma mère m'a dit que ça piquait juste un peu et que ça ne durait pas longtemps ! Et en quelques heures, tout le sang donné se renouvelle tout seul. C'est ouf, non ?
  • Trop fort, le corps humain ! Moi aussi, je veux donner mon sang ! Comment je peux faire ?
  • Tu ne peux pas, Agathe ! Il faut avoir 18 ans pour le faire.
  • OK, mais pourquoi ?
  • Donner son sang, c'est super généreux mais ça veut quand même dire donner une partie de son corps. Ce n'est pas comme donner des chaussures ou un jouet ! C'est une décision importante : il faut donc pouvoir bien réfléchir et être sûr qu'on a envie de le faire. Et c'est aussi une décision personnelle : ce n'est pas trop normal si ce sont les parents qui décident pour leur enfant. Or si tu as moins de 18 ans, ce sont tes parents qui prennent les décisions pour toi. Pour toutes ces raisons, il faut être patient et attendre d'être adulte pour décider tout seul de faire un don !
  • J'ai tout compris, c'est comme pour le droit de vote, en fait ! Quand j'aurai dix-huit ans, j'irai donner mon sang, c'est sûr ! Même si j'ai un peu peur des aiguilles, je pense que j'aurai le courage !
  • Oui, moi aussi ! C'est hyper important d'être solidaire avec les personnes malades ou blessées.
Par Sarah
Posté le 18 mai, 2020

Actualités de la semaine

gaspillage alimentaire

À la une

Stop au gaspillage !

a suivre de près football danse

À Suivre de près

Une star du football… dans des chaussons de danse !

a suivre de près désert potager

À Suivre de près

Un potager en plein désert

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce que sont les « légumes moches » ?

Le débat de la semaine

On parle du gaspillage alimentaire

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Gaspillage alimentaire