discuste'minute

Le 20 novembre, c’est notre journée !

  • Tu veux venir avec moi au club UNICEF, P’tite Marianne ?
  • C’est quoi ce club ? C’est pour faire du sport, comme dans mon club de basket ?
  • Non, c’est un peu différent. Au club UNICEF, on parle des droits des enfants et on organise des actions pour les défendre.
  • Je connaissais pas, c’est top !
  • Oui, c’est super intéressant. Et aujourd’hui c’est une journée très importante pour nous : c’est la Journée internationale des droits des enfants. C’est chaque année le 20 novembre. Ça fait des semaines qu’on prépare cette journée.
  • Génial, et vous allez faire quoi alors ?
  • On va tenir un stand à un événement organisé par la mairie. Sur notre stand, on a des jeux, des affiches et on propose aux enfants de faire des dessins sur les droits des enfants.
  • Et vous allez en faire quoi ?
  • Les dessins seront affichés à la mairie et au centre de loisirs. Il y aura même un vote pour le meilleur dessin qui sera publié dans le journal de la mairie.
  • Je peux participer, moi aussi ?
  • Bien sûr, comme tous les enfants tu peux venir dessiner sur notre stand. Et si tu veux, tu peux aussi m’aider à tenir la caisse : on vend des gâteaux pour récolter de l’argent pour l’UNICEF. J’ai cuisiné avec mon papa hier pour préparer un cake. J’espère qu’il sera bon !
  • J’en suis sûre. Je peux faire un gâteau aussi ? Je sais super bien faire les cookies. C’est ma grand-mère qui m’a appris la recette.
  • Bien sûr. Et n’hésite pas à en parler aux copains. C’est mieux si on est nombreux.
  • Tu peux compter sur moi. Les droits de l’enfant, c’est très important, alors je vais en parler à mes copains, à mes parents et à ma maîtresse… à tout le monde !
Par Sarah
Posté le 20 novembre, 2023

Actualités de la semaine

À la une

Une nouvelle élection pour élire les députés

À Suivre de près

Un jeu vidéo pour les enfants dys

À Suivre de près

Protéger les droits des réfugiés

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la majorité absolue ?

Le débat de la semaine

On parle de la dissolution de l’Assemblée nationale