discuste'minute

Tous acteurs contre le harcèlement !

  • Qu’est-ce que tu fais ? Tu apprends une leçon ?
  • Non. La maîtresse a inscrit la classe au concours « Non au harcèlement ». C’est un concours où les classes peuvent réaliser une affiche ou un film contre le harcèlement. Nous, on va faire un film ! Alors j’apprends le texte de mon rôle.
  • Top ! Et c’est elle qui a écrit l’histoire ?
  • Pas du tout. C’est Lucas qui l’a imaginé.
  • Ah bon ? Pourtant il m’a dit qu’il voulait changer d’école !
  • En fait, il n’en pouvait plus parce que Raphaël et ses copains se moquaient tout le temps de lui. Il ne savait plus quoi faire et il a fini par se dire que personne ne pouvait l’aider et qu’il devait partir.
  • Tu veux dire qu’il était harcelé ?
  • Oui et il n’osait pas en parler. Les garçons se moquaient de lui parce qu’il allait à des cours de théâtre. Dans son cours, il n’y avait que des filles dont la sœur de Raphaël. Alors, Raphaël disait à Lucas que c’était pas un vrai garçon, que c’était une mauviette, un homo,… Il interdisait aux autres garçons de lui parler.
  • N’importe quoi ! Faut vraiment être bête pour dire des trucs comme ça.
  • Un jour, j’étais là quand ils se sont moqués de Lucas, j’ai trouvé ça horrible. J’ai vu que ça faisait du mal à Lucas et il m’a expliqué que ça arrivait tous les jours. Il avait essayé de se défendre mais ils continuaient quand même. On a décidé d’aller voir la maîtresse ensemble pour dire ce qui se passait.
  • Et ça a changé quelque chose ?
  • La maîtresse a pris le temps de parler avec Lucas et elle lui a bien dit que ce qu’il vivait n’était pas acceptable. Lucas s’est déjà senti moins seul. Ils ont décidé d’inscrire la classe au concours de films Non au harcèlement.
  • Et Raphaël ?
  • Comme Lucas se sentait déjà un peu mieux, avec un groupe de copains, on a réfléchi avec lui pour trouver une idée. Un jour que Raphaël se moquait encore, Lucas lui a demandé s’il était jaloux de lui ou peut-être amoureux et si c’était pour ça qu’il ne pouvait pas s’empêcher de lui parler tout le temps. Et, nous les filles, on a dit à Raphaël qu’il avait raison d’être jaloux parce que les filles adorent les comédiens comme Lucas et, pas les relous comme lui.
  • Oh la honte pour Raphaël !
  • Ça l’a calmé direct ! Maintenant, c’est plus la star de la classe parce qu’on ne peut pas être une star ou vraiment populaire quand on est méchant !
Par Sarah
Posté le 5 novembre, 2018

Actualités de la semaine

À la une

De plus en plus de pollution numérique

À Suivre de près

Finis les jouets « pour filles » ou « pour garçons » !

À Suivre de près

Un wapiti enfin libéré !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu comment on recycle les déchets numériques ?

Le débat de la semaine

On parle de pollution numérique

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité