discuste'minute

Non aux violences faites aux femmes !

  • Qu’est-ce que tu fais, Sarah ?
  • Je prépare une banderole pour la manifestation de jeudi !
  • Une manifestation ? Mais pourquoi ? Pour la planète, comme la dernière fois ?
  • Non ! La marche pour le climat, j’y avais participé aussi, mais cette fois, c’est une manif contre les violences faites aux femmes.
  • Pour qu’on ne tape pas sur les femmes ?
  • Oui, entre autres ! Tu sais, aujourd’hui dans le monde 35 % des femmes ont subi au moins une fois des violences physiques ou sexuelles de la part d’un homme. C’est une sur trois !
  • Han, mais c’est beaucoup !
  • Oui, beaucoup trop ! Et tu sais, les filles aussi sont concernées par les violences. Dans certains pays, des filles à peine plus grandes que nous doivent se marier avec des hommes plus vieux.
  • Se marier à notre âge ? Mais ça va pas la tête ?!
  • Je suis bien d’accord avec toi, c’est n’importe quoi ! Malheureusement, ça existe encore…
  • Mais qu’est-ce qu’on peut faire ?
  • De nombreuses associations s’engagent au quotidien contre les violences. Par exemple, en créant un lieu de refuge pour les femmes victimes, en formant les policiers pour mieux les accueillir et les écouter, ou encore en intervenant dans les écoles pour parler d’égalité et de respect entre les filles et les garçons.
  • Bah c’est bien parce que des fois, les garçons ils nous courent après pour soulever nos jupes, et moi, j’aime pas ça !
  • T’as raison de le dire ! Les garçons n’ont pas à soulever ta jupe, c’est du harcèlement ! Tu peux en parler à la maîtresse.
  • Oui, je vais le faire ! Et puis j’espère qu’un jour, toutes les violences contre les femmes s’arrêteront !
Par Marianne
Posté le 22 novembre, 2021

Actualités de la semaine

À la une

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

À Suivre de près

Squid Game, des jeux dangereux

À Suivre de près

Martin, fou de bois !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce que sont les violences faites aux femmes ?

Le débat de la semaine

On parle des violences faites aux femmes