Aider mon enfant à prendre la parole

Timidité, manque de confiance, faible estime de soi : les obstacles sont parfois nombreux pour que vos enfants puissent prendre la parole en classe, devant des adultes ou sur une scène. Alors comment faire pour les aider à surmonter leur timidité ? Comment encourager nos enfants à s’exprimer publiquement ? Quels conseils pour leur donner confiance en eux ? On fait le point avec Valérie Guerlain, professeure de théâtre, fondatrice d’une méthode de prise de parole en public et responsable du conseil municipal d’enfants de sa commune.

Comment est née la méthode ACT (Atelier Coaching Théâtre), votre méthode de prise de parole en public ?

Cette méthode est née d’un constat durant mes cours de théâtre : je me suis très vite rendu compte que mes élèves, qu’ils aient dix, vingt, trente ou quarante ans, ne pouvaient pas monter sur scène s’ils n’avaient pas confiance en eux.

Donc tout commence d’abord par un travail quotidien sur soi pour prendre conscience de sa valeur et développer son estime de soi : il faut apprendre à s’accepter tel que l’on est !

Je voulais aider ceux qui n’arrivent pas à s’exprimer, les grands timides ! Alors j’ai mis en place cette méthode basée sur le théâtre : A comme atelier, car tout se construit ensemble pendant les séances, C comme coaching, car l’accompagnement est individualisé en fonction des problématiques de chacun, et T comme théâtre, car je mobilise toutes les techniques utilisées par les comédiens.

Cette grande timidité existe déjà chez les enfants ou apparaît-elle plus tard ?

Tout dépend de l’environnement dans lequel grandit l’enfant. S’il se trouve dans une famille qui laisse, qui donne, qui respecte la parole, l’enfant va être plus à l’aise.

S’il est dans une famille où la parole des enfants n’est pas considérée, où la communication n’est pas fluide, ce sera bien plus difficile. Je vois régulièrement des enfants, dans mes cours de théâtre, pour qui cet espace est une libération car ils n’ont pas le droit à la parole en famille.

Comment faire pour accompagner mon enfant s’il est timide ?

Il faut écouter, échanger et parler avec les enfants. Souvent, on ne prend pas le temps d’avoir une vraie discussion en famille. Les enfants sont de futurs adultes qui ont besoin d’être accompagnés, soutenus, encouragés, aimés. Il ne faut surtout pas les rabaisser. Donner la parole à l’enfant en famille, c’est la première manière de l’aider à s’exprimer. Il se sentira plus à l’aise dans des lieux publics, devant les adultes ou au théâtre !

Il faut ensuite éviter les « mots-chacals », de type : « qu’est-ce qu’on va faire de toi ? », « tu es nul », « tu es bête » … Si on nous dit qu’on est nul, on finit souvent par le croire. Par conséquent, lorsque l’on dit d’un enfant qu’il est timide, à répétition, il va finir par penser qu’il ne peut pas changer. 

Ces mots restent imprimés dans le système psychique de l’enfant. Ils peuvent avoir des conséquences graves sur leur scolarité. Ils vont perdre confiance en eux, leur nervosité va augmenter et ils n’oseront plus s’exprimer. Les enfants peuvent avoir des difficultés, dans tel ou tel domaine, mais ils ne sont jamais nuls !

Et j’invite les parents à ne pas catégoriser les enfants : dire « celui-ci, il est timide », c’est lui dire qu’il aura, toute sa vie, des difficultés à s’exprimer et qu’il ne peut rien y faire.

Des conseils pratiques à mettre en place au quotidien ?

On peut par exemple changer de place à table régulièrement, pour changer de point de vue, ne pas s’installer dans une routine qui nous pousse à avoir toujours le même décor ou voir toujours les choses de la même façon.

Je propose aussi aux parents d’acheter un dictionnaire et un dictionnaire de synonymes à placer sur la table de nuit. Pour enrichir son vocabulaire, tous les soirs, on pointe sur un mot au hasard dans le dictionnaire et on découvre sa définition. À la fin de l’année, on a appris plus de 300 mots !

Et les synonymes, ça nous aide à mieux communiquer. Ces mots leur donnent davantage envie de s’exprimer et les aide à être plus à l’aise quand ils prennent la parole.

Comment le théâtre permet de renforcer la confiance en soi lorsqu’on s’exprime ?

Je dis à mes élèves que la vie est un peu difficile quand on est timide et qu’il va falloir arrêter de donner autant de pouvoir à la timidité. Alors quand un enfant commence à parler et qu’il est en difficulté, je lui dis : « Hop hop hop, attention, tu es en train de donner du pouvoir à quelqu’un qu’on n’aime pas, là ! »

On peut aussi utiliser des techniques de respiration. On inspire par le nez en comptant jusqu’à cinq et en gonflant le ventre et on expire par la bouche en comptant jusqu’à cinq en vidant le ventre. C’est une méthode utilisée par les orateurs, les chanteurs, les comédiens. Avant de passer la porte, on prend quelques minutes pour penser à sa respiration ventrale, son regard, sa posture. Et on y va ! Et quand on apprend à être à l’aise sur scène, on apprend à être à l’aise dans la vie de tous les jours. Je conseille donc à tous les enfants de s’inscrire au théâtre !

Je suis aussi responsable des conseils municipaux d’enfants de ma ville. Avant les séances, on se prépare de la même façon. Et c’est incroyable de voir la différence entre les premières séances et les suivantes : les enfants s’expriment avec beaucoup plus de sérénité, de paix.

Et je pense qu’on devrait avoir une matière à l’école pour apprendre à parler, articuler, poser sa voix. Je suis bien disposée à convaincre notre ministre de l’Éducation nationale qu’une matière « Oral » est urgente à mettre en place dans les programmes de tous les collèges et lycées !


avatar

Valérie Guerlain est professeure de théâtre et fondatrice de la méthode ACT. Elle a aussi été pendant 20 ans « la petite voix » de l’émission « C’est pas sorcier ! » Maire adjointe à la jeunesse de la ville d’Ormesson-sur-Marne, elle est responsable du conseil municipal d’enfants de la ville.


Les ressources éducatives pour accompagner votre enfant :

À lire

Petit manuel à l’usage de ceux pour qui l’oral est un cauchemar, le livre de Valérie Guerlain, éditions Le livre de poche

Les quatre accords toltèques, une philosophie inspirante à laquelle fait souvent référence Valérie Guerlain

À découvrir

Comment j’ai adopté un gnou, un jeu familial pour développer langage et créativité.

L’émission « Grand bien vous fasse », sur le thème « Comment apprendre aux enfants et ados à parler en public ? » sur France Inter

Le programme Eloquentia, pour aider les jeunes dans la prise de parole

Le livret Et si on s’parlait…de l’estime de soi ? des petits citoyens

Le kit Estimo des petits citoyens autour de la découverte de la parole, l’éveil aux cinq sens et la confiance en soi.

Autres réponses d'experts