Le racket, c’est pas du jeu ! Épisode n°8

 

Audiodescription-LPC

Impossible pour P’tite Marianne de profiter tranquillement de son goûter dans la cours de récré : dès qu’elle sort un biscuit de sa poche, une main le lui pique aussitôt ! S’agirait-il d’un phénomène surnaturel ? Une chose est sûre : P’tite Marianne ne compte pas se laisser avoir comme ça !

A voir aussi le livret « Et si on s’parlait du harcèlement à l’école ? »

Coproduction : association Les petits citoyens et Neo Digital Productions
Avec la participation de l’Éducation Nationale, MAIF, MAE, Fondation de France et le soutien de L’Unicef, Fédération Léo Lagrange et e-Enfance
Réalisateur et producteur : Basile Bohard
Coproductrice : Catherine Jacquet
D’après les personnages de Jérôme Eho
D’après la collection de lecture « Et si on s’parlait », sur une idée originale de Catherine Jacquet et Yann Lasnier

 Lutter contre le harcèlement à l’école : l’affaire de tous !logo_partenaires_videos_v4

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    13 350
    Download PDF
    01:14

    Et si on s'parlait du harcèlement à l'école ?

    ESOP-hacelementLutter contre le harcèlement à l’école : l’affaire de tous !

    Une priorité d’action du ministère de l’Éducation nationale, un engagement des petits citoyens pour mieux vivre ensemble.

    En 2012, l’association soutenue par le ministère de l’Éducation nationale et l’UNICEF a développé un livret de lecture pour les enfants « Et si on s’parlait du harcèlement à l’école ». Document à télécharger ici / Aller sur la boutique. En 2013, l’association maintient son engagement en produisant 10 dessins animés de 1 minute en animation 3D sur le harcèlement à l’école.

    Destinées aux enfants et à leurs parents, ainsi qu’aux professionnels de l’éducation, ces dessins animés sur le harcèlement à l’école visent à susciter le questionnement et le débat autour de cette forme de violence scolaire et de la souffrance au quotidien qu’elle engendre. Ils prennent la forme de dialogues entre élèves victimes, témoins ou complices de différents types de stigmatisation et de harcèlement (racket, moqueries à répétition, commentaires désobligeants sur les réseaux sociaux…).

    Ces dessins animés donnent des clés pour comprendre et dénoncer toutes les formes de maltraitance et de discrimination dont les enfants peuvent être victimes à l’école. Avec un ton résolument humoristique et léger, ils invitent victimes et témoins à briser le silence.

    Ces dessins animés sont accompagnés de guides pédagogiques disponibles/téléchargeables sur le site « Agir contre le harcèlement à l’École » du ministère de l’Éducation nationale pour mieux saisir ce phénomène et mener collectivement des pistes d’action.

    Un kit éducatif, le TOIMOINOUS a été également conçu à destination des enfants dès 7 ans ainsi qu’aux professionnels de l’éducation pour élaborer ensemble des actions, prévenir et solutionner les violences à l’école en associant les adultes qui les accompagnent dans leur vie scolaire. – Document à télécharger ici

    Des pistes d’animations et des exemples de réalisations effectuées à partir des outils des petits citoyens à découvrir ici .