C’est nettement mieux !

Écouter

Arthur : Tu as vu ça, Gary : un Américain s’est lancé pour défi de passer un an sans internet.

Gary : Un an ?! Mais il est fou : ça doit être horrible !

Arthur : Mais non, pas tant que ça. Je suis sûr que si cela t’arrivait, tu aurais peut-être du mal au début, mais tu t’apercevrais ensuite que tu peux facilement t’en passer.

Gary : Tu rigoles ? Plus de e-mails, plus de réseaux sociaux, plus de jeux en ligne, plus de téléchargements légaux : je deviendrais fou…

Arthur : Pas forcément, regarde : si tu n’avais pas du tout le choix ; imagine, par exemple, qu’il y ait une grosse panne qui prive tout le monde d’internet, je suis sûr que tu prendrais de nouvelles habitudes : au lieu de discuter en ligne, tu irais directement voir les gens ; pareil pour les jeux : tu inviterais un copain à venir faire une partie de console à la place !

Gary : Tu parles d’un progrès ! Pourquoi ne pas s’éclairer à la bougie pendant que tu y es…

Arthur : Je ne suis pas d’accord avec toi : ce n’est pas parce qu’internet permet de communiquer facilement avec les autres que cela doit nous empêcher de nous voir en vrai ! Et puis, si tu occupais autrement le temps que tu passes sur internet, tu pourrais apprendre plein d’autres choses : comme jouer d’un instrument de musique ou te mettre à la peinture…

Gary : Oui, bien sûr : le risque de passer tout son temps sur internet, c’est de ne plus voir ses proches et de se priver de certains plaisirs de la vie. Mais si on n’en abuse pas, cela n’empêche pas de sortir avec ses amis et de participer à un max d’activités !

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    100
    Download PDF